La grand famine que ie sens approcher,
Souuent tourner,puis estre vniuersele,
Si grande & longue qu’on viendra arracher
Du bois racine, & l’enfant de mammelle."

Ce quatrain est souvent interprété comme annonçant une future famine causée par une guerre. Pourtant, une fois encore, ces vers sont excessivement vagues et imprécis. Aucun indice ne permet de le situer dans le temps. Les seuls détails qui ont conduit les interprètes à la situer dans le futur sont son caractère "universel" et qu'elle sera "si grande et longue qu'on en sera réduit à manger des racines et enlever l'enfant du sein de sa mère". Le problème est que "universel", "grand" et "long" sont des concepts relatifs et subjectifs qui peuvent varier d'une personne à l'autre en fonction de sa propre échelle. Pour une personne normale, 10 ans est une longue période mais pour un géologue, 1 millions d'années est une courte periode de temps. La question est donc: que signifie universelle, grande et longue, pour Nostradamus? Impossible de le dire, mais comme la plupart de ses prophéties concernet la France et l'Europe, on peut supposer que cette famine doit toucher ces pays. Mais celà peut fort bien s'appliquer à des périodes de l'histoire passée.


Ainsi les XVIIe et XVIIIe siècles furent caractérisés par un climat anormalement froid, le "petit Age Glaciaire", qui provoqua des famines à répétition sur toute la France et l'Europe. Des sécheresses dans les Andes sont également attestées à la même époque. Cette baisse de température pourrait être due à une activité solaire plus faible (attestée par les observations astronomiques de l'époque). Ce climat froid et sec doit donc avoir touché l'ensemble du globe et a probablement provoqué de nombreuses famines sur toute la planète pendant une période de 150 à 200 ans, ce qui correspond bien à la description faite dans ce quatrain.


Encore actuellement, la famine sévit dans de nombreuses régions du monde et depuis des dizaines d'années, de sorte qu'on pourrait la qualifier d'universelle et de longue, même si les pays occidentaux y échappent.


Enfin, le réchauffement climatique annoncé devrait entraîner partout la généralisation des canicules et sécheresses, entraînant une pénurie d'eau et de nourriture et engendrant de longues périodes de famine.


Il est donc impossible d'affirmer que ce quatrain annonce bien une famine future comme c'est souvent le cas. En vérité, ce quatrain est tellement vague qu'il pourrait s'appliquer à n'importe quelle période de famine en jouant sur les termes "universel" (France? Europe? Monde connu en 1550? Tous les pays sans exception?) et "longue" (5 ans? 10? 50? Plus? Moins?).