Parmis les hypothèses avancées pour expliquer la 111e devise papale, la plus en vogue actuellement est qu'elle se rapporterait au blason de l'ordre des bénédictins olivetains dont le pape à pris le nom, Benoît se disant en latin Benedicti.

C'est en effet une possibilité mais elle soulève un certain nombre de remarques:

1. La phrase: "les bénédictins, aussi connus sous le nom des Olivetains..." ne me semble pas exacte. Les Olivetains sont les membres de la Congregation Bénedictine du Mont-Olivet, fondée en 1348 à Sienne par Bernard Tolomei, alors que l'ordre des Bénédictins à été fondé par Saint Benoît de Nursie (480-547) en 529. Donc si tout les Olivetains sont bien des Bénédictins, tout les Bénédictins ne sont pas des Olivetains. Le raccourci Bénédicti = Bénédictin = Olivetain = goire de l'olivier me semble un peu rapide. Mais je ne suis pas parvenu à trouver une illustration du blason des bénédictins et des olivetains (est-ce le même? Si oui, ce problème est résolu).

armoiries
Armoiries de l'ordre de Saint Benoît
ou armoiries de l'Abbaye Saint Benoît de Port-Valais (Suisse)?

medaille_
Médaille de Saint Benoît sur laquelle figure
la devise de l'ordre bénédictin:"PAX".
Malachie ferait-il référence à cette devise?

2. Ce pape est Benoît XVI. 16! Donc il y en a eu 15 avant lui qui ont porté le même prénom. Pourquoi celui-ci serait-il la Gloire de l'Olivier et pas les autres? Certains sites font référence à une sombre prophétie que Saint Benoît aurait émise: "Saint Benoît a prophétisé au 6e siècle que son ordre,..., dirigerait triomphalement l'Eglise dans son combat contre le mal avant la fin du monde" (http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=43899). Donc ce serait la Gloire de l'ordre de Saint Benoît car sa prophétie est accomplie. Si il est vrai que Saint Benoît possédait, entre autres, le don de voyance, je n'ai trouvé nulle part trace de cette prophétie. Si quelqu'un sait d'où elle provient, la référence m'intéresserait. Les seules prédictions intéressantes que j'ai pu trouver concernent la destruction de Rome et la desctruction du Monastère de Saint Benoît par les Goths. Elles sont mentionnées dans la biographie que le Pape Grégoire le Grand a fait de Saint Benoît:

  • " Tout ce monastère que j'ai construit et tout l'ensemble de ce que j'ai préparé pour les frères, par un jugement du Dieu Tout-puissant, tout cela sera livré aux peuples barbares. A peine ai-je pu obtenir que me soient concédées les âmes de ceux qui demeurent en ce lieu. " Cette parole que Théoprobus a entendue ... (Vie de Saint Benoît par Saint Grégoire, Pape. Chapitre XVII: Benoît prédit le ruine de son monastère).

  • L'évêque de l'Eglise de Canuse avait coutume de venir chez ce même serviteur du Seigneur... l'homme de Dieu répondit : " Rome ne sera pas exterminée par ces peuplades, mais harassée par les tempêtes, les éclairs, les tourbillons et le tremblement de terre, elle s'affaissera sur elle-même. " (Vie de Saint Benoît par Saint Grégoire, Pape. Chapitre XV: Prophéties faites à Totila ains qu'à l'Évêque Canuse).

Il est intéressant de noter que la destruction de Rome est due ici à des phénomènes naturels et non à des guerres ou attentats terrosristes comme on le suppose généralement. Mais je reviendrai sur les descriptions de la destruction de Rome dans un futur message.

Bref, si l'allusion à l'ordre des Bénédictins ne peut pas être écartée (notemment sa devise "PAX"), je ne pense pas qu'elle puisse justifier à elle seule la devise de Saint Malachie car on perçoit mal en quoi l'accession de Benoît XVI au pontificat est plus "glorieux" que celles de ces 15 prédécesseurs.