Selon des chercheurs en zététique, les conclusions de l'étude menée par HP et concluant à l'authenticité du crâne de cristal étudié sont "celles d'un personnage atypique et elles ont été largement démenties depuis. Voici deux mails échangés il y a quelques années sur une liste de discussion. Le premier (d'un technicien travaillant chez HP et qui a donc pu mener une enquête de l'intérieur sur ce fameux rapport) fait référence au test de HP Labs, le second parle du test du British Museum.

Pour info, les connaissances sur le sujet ont évolué depuis la traduction de cet article du skepdic et cet échange de mails. On sait aujourd'hui que les conclusions des tests réalisés chez HP sur le crâne de Mitchell-Edges sont bidon (le chercheur à l'origine de ceux-ci déclarait en effet que le crâne avait indiscutablement une origine précolombienne" alors que l'on a su par la suite que le crâne avait été acheté dans une vente aux enchères à Londres. On connait même le nom du vendeur). Et puis la nouveauté de l'année c'est la publication, des années plus tard, du rapport du British Museum (les tests réalisés par le BM ont souvent été mis en avant pour attester de l'authenticité du crâne alors que le musée n'avais jamais fait de déclaration) sur le crâne qu'ils possèdent. Or, ils apportent de l'eau au moulin de la thèse d'une fabrication récente en Allemagne (thèse la plus probable à ce jour)."


Voici les deux mails dont il est question. Pour des raisons évidentes, les noms des intervenants ont été remplacés par des initiales, excepté pour le technicien de HP qui aurait réalisé l'étude mentionnée depuis par de nombreux sites.

To: <pseudo_sciences@yahoogroupes.fr>
From: "N. V." <....@xx.xxx>
Date: Fri, 13 Jun 2003 11:54:54 +0200
Subject: Re: [pseudo_sciences] ça crâne en cristal !

> >Pourquoi les sceptiques ne font pas références aux études du labo
> >de HP ?
>
> Lesquelles ? Il est impossible de trouver trace de ces études
> sur Internet. Peut-être que notre HP-man de la liste pourra nous
> en dire plus.

Effectivement.

Je n'ai pas trouve grand chose parce que cela date (annees 70), mais
le peu que j'ai trouve est interessant. A savoir que :

1- La premiere reference a cette etude est issue du livre de Richard
   Garvin "The Crystal Skull" (1973)

2- Cette etude a ete faite dans le lab HP de Palo Alto.

3- Elle a ete faite a titre prive (ce n'etait pas une requete
   officielle transmise a HP) -> Pas de rapport officiel (technical
   report) ni de trace chez nous.

Tout cela n'est pas nouveau...
Mais ce qu'on ne lit JAMAIS c'est que l'etude du crane chez HP a ete
faite par qui ? Richard Garvin, de HP Labs !

Sur la page http://users.easystreet.com/writer/Minck...HPPR.html,
John Minck, un ancien d'HP Labs raconte :
" Garvin was a terrific genius to work with. He drank too much, and
usually after delivering some ad materials to us in Palo Alto, he
would retire to the Cameo Club cardroom for the afternoon. He had
a wide range of interests, and once wrote a book on the Crystal Skull,
a remarkable find in the jungles of Central America. I don't recall
the details of how he found out about it, but it seems to me someone
on the Peninsula was in the archeology business and had it in his
house. Garvin went to the trouble of trying to get it carbon dated,
brought it to Barney Oliver for inspection, etc. Turned out it was a
single crystal of probably quartz, having no carbon, and therefore
couldn't be dated. I do remember reading the book once, but mostly
forgot its details. (I just looked the book up on Amazon and find it
is still available.)"

Il se fait le rapporteur de sa propre etude et ne laisse a personne
le loisir de travailler sur les resultats obtenus. Pas de reproduc-
tion ni surtout de refutation possible. C'est tout, sauf du travail
scientifique et, sans avoir lu son livre (mais je le fais a la pre-
miere occasion), je doute sérieusement qu'il se soit pose en expe-
rimentateur objectif.

Richard Garvin buvait trop et ramenait toute sorte de trucs au lab
quand il avait bu. Voila pour le serieux de l'"étude" faite par
HP.

Cordialement,
----
N. V.


To: pseudo_science <pseudo_sciences@yahoogroupes.fr>
From: C. L. <...@xxxx.xx.uk>
Date: Fri, 13 Jun 2003 17:32:42 +0100 (BST)
Subject: [pseudo_sciences] Re: crystal skull study (fwd)

Nicolas et Jose ont deja bien entaille les pretentions paranormales sur
cet objet mais bon voici ma petite pierre.

Le SkepDic faisant reference a une etude du british museum, je leur
avait demande s'il etait possible de se procurer leur rapport, que je
ne trouvais nulle part.

En fait le rapport n'a pas ete publie.

Au travers de leur recherche, ils n'ont pas etudie de cranes appartenant
a des particuliers. Ils ont aussi conclu que le crane qu'ils possedent a
ete fabrique au 19eme siecle et supposent qu'il provient d'Allemagne, en
se basant sur l'etude du smithonian institution. Ils n'ont pas fait de
declaration officielles a ce sujet.

Voici leur reponse:
------
Dear Mr L.,

Thank you for your enquiry about our crystal skull. There is some
confusion about what the research at the British Museum in 1996 actually
entailled. This is partly because it has not been published and partly
because the Morton and Thomas book and televisoin programme
misrepresented what research we actually carried out.

The research was essentially into prehispanic lapidary technology. It
comprised a survey of the limited archaeological evidence for workshops,
tools and raw materials and of written evidence. The scientific research
amounted to a comparative examination of tool marks on artefacts from
know contexts and of our crystal skull. The objects examined were a
group of rock crystal beads excavated from the Templo Mayor, a crystal
goblet excavated from Monte Alban and some Maya Jade items.

We did not examine any privately owned skulls, as Morton and Thomas have
suggested. It is true that we concluded that our own skull was probably
made in the mid 19th Century. Based on research carried out by Jane
Walsh at the Smithsonian Institution, there is reason to believe that it
could well have been made in Germany, along with other rock crystal
artifacts, but we have not made any statements declaring this to be the
case.

I hope this clarifies the situation in the absence of any published
report.

Yours Sincerely,

J. H.
Study Room Curator
Ethnography Department
The British Museum
6 Burlington Gardens
London W1S 3EX
Tel. 020 73xx 80xx
Fax  020 73xx 80xx